Herbert MÜLLER

1910 – 2001

 

Jeunesse

Né à Daube, Herbert MÜLLER étudie dans les années 1930 à la Kunsthochschule de Dresde – l’Académie des Beaux-Arts de la ville, fondée en 1764.

Parcours Seconde Guerre mondiale et captivité de guerre

Date de mobilisation inconnue.
Au grade de 2ème classe, opère dans un premier temps au sein d’un bataillon grenadier de réserve (Grenadier-Ersatz-Bataillon-425), puis dès la fin du mois de novembre 1943, dans une compagnie de transmission d’infanterie de réserve (Res. Inf. Nach. Kom. 223), à Cracovie.
À partir de novembre 1944, il appartient à un commando de la 62. Volks-Grenadier Division, soit une division d’infanterie combattant dès la fin de l’année sur le front ouest, se retirant des Ardennes à la poche de la Ruhr, où elle est faite prisonnière par les Américains en avril 1945.
Müller est capturé le 16 avril, puis livré en mains françaises. Passage au camp d’Épinal ; arrive en juillet 1945 au Dépôt 85 ; court séjour au dépôt d’Auxonne ; est libéré en avril 1946 pour raisons médicales.[1]

[1] Numéro de matricule : 258.275. Parcours militaire d’Herbert MÜLLER. WASt Archiv, Berlin.

Post-guerre

Peintre académiste et graphiste reconnu en Allemagne, Herbet MÜLLER a vécu de son art.

Galerie

Au cours de sa captivité bisontine, il réalise une dizaine d’aquarelles illustrant des scènes de la vie quotidienne du Dépôt 85 ainsi que des paysages qui l’entourent : on y distingue des prisonniers – dont les lettres « PG » sont lisibles sur leurs vêtements – qui déambulent pour leurs corvées à travers les bâtiments de la citadelle, clairement identifiables. La manière dont il s’est procuré les matériaux pour les réaliser ne nous est toutefois pas connue : il semble, selon sa fille, avoir bénéficié de l’aide du capitaine Dumoulin, à qui il offre d’ailleurs deux aquarelles, récemment entrées dans les collections du Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

Nous sommes en lien depuis 2015 avec Monika Hesse, sa fille, à qui nous devons la numérisation des œuvres suivantes :
© Collection privée de Monika Hesse, fille d’Herbert MÜLLER

Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (1)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (2)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (3)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (4)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (5)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (6)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (7)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (8)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (9)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (10)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (11)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (12)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (13)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (14)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (15)Aquarelle H.Müller Citadelle 1945-1946 (16)